• BALADE EN BORD DE L'ARC CÔTE PILE

    La rivière de l’Arc qui coule au sud de la cité aixoise marque d’une certaine façon la fondation de la ville. En effet, c’est au bord du cour d’eau que les Romains chassèrent les Salyens et par là édifièrent en cité leur territoire.

    Longtemps les berges de l’Arc qui s’opposent entre le Quartier du Pont de l’Arc et celui du bas des Facultés furent laissé en friches. Presque impénétrables, certaines portions déboisées à la hâte servaient d’abris pour des marginaux installés sous tente.

    Depuis quelques mois, les services de voirie ont considérablement modifié l’aspect du site, consacrant la fonction de terrain de jogging à ce dernier. Réussit, l’équipement permet de relier le Quartiers des Infirmeries à celui du Pont de l’Arc en longeant les flots.

    Si les travaux ont été livré, une portion reste non traitée chevauchant le long des habitations, derrière l’ancienne centrale d’autobus en parallèle du Chemin du Viaduc. Là-bas en contre-bas du chemin, les berges sont enroncées, livrant ça et là d’anciens déchets de construction parfois centenaires.

     

    berges dégagées
    inimitable aix
    murs anciens de soutients
    pile et face
    papier paint
    tubon
    rivages
    reste du barrage du Silo de la Coopérative de blé devenu lofts

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :