• COLLINE URBAINE, PONT-DES-TROIS-SAUTETS, AIX-EN-PROVENCE

    Tel le volcan de Volvic, éteinte et calme, une petite colline fait office de mur anti-bruit pour l'une des entrées d'Aix-en-Provence. Comme invisible, le petit massif est enserré entre les chaussées de l'autoroute et de la Nationale 7. Tandis que les autos passent de part et d'autre de la colline, certain soir, le maquis s'anime dans les hauteurs.

    <o:p>

    nhb

     

    </o:p>

    Reclus, des générations de clochards, d'ères ont colonisé les pentes de l'édicule. Cachés ici sous des arbres plus loin à l'ombre d'un pylône EDF, des campements abandonnés offrent les restes de parcours chaotiques. Ici un salon en pleine air fût improvisé, là-bas des tentes sont dressées : ultime refuge après une journée en ville.

    A propos su Pont-des-Trois-Sautet(aient), de son appelation deux thèse s'affronte. Pour certain, le nom correspond au fait que pour traverser l'Arc il suffisait de trois sauts. D'autres locaux prétendent qu'à cet endroit trois personnes se sont suicidé en se jetant du pont laissant à ce dernier son nom.

     Aa

     

    Quelques clichés, morceaux choisie des quelques bien accumulés puis laissé là par des gens partis nul part

    photo 1812-web
    photo 1805-web
    photo 1808-web

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :