• LA DECHETERIE D'AIX : FIN DE LA PARHENTESE ENCHANTEE

    Plan social vigile et caméras

    Bien heureux celui qui ne verra pas la fin. En effet, est-il agréable d'assister en lieux et place de naissances, d'inaugurations à des pôts de départ et autres funestes évènements ? Comme une solution à cette douloureuse problématique vient poindre l'option d'envisager un "après", de dessiner de nouveaux contours, comme une continuité de ce qui part.

    Encore dans le flou de l'immédiateté, la petite communauté des récupérateurs en action aux abords de la Déchèterie d'Aix-en-Provence la Parade reste interdite devant la situation. Depuis 17h30 ce lundi 11 avril 2011, un vigile est posté pour assurer la surveillance du site contrecarrant ainsi l'emploi du temps adopté par les agents récupérateurs.

     

     

    Comme des employés, une quinzaine d'individus avaient pris leurs habitudes et même interiorisé la routine de se présenter chaque jour au environ de 18h00 devant les grilles de la déchèterie. Ces dernières symboliques n'assuraient pas une étanchéité parfaite à la plateforme d'apport volontaire mais servaient plus à propos pour distinguer la rue de l'espace de travail.

    Des glaneurs qui attendent tranquillement la fermeture au public pour opérer : voila le fruit d'un apprivoisement au long cours, progressif entre gardiens et récupérateurs, entre employés accrédités et employés officieux. Emaillée de micro-conflits, la relation entre les deux corps de métiers évoluait du folklorique à la violence, du pathétique au respect. Penauds, les différents récupérateurs écoutent groupé autour du vigile les dernières nouvelles. Au loin du côté de la bennes métal, une ébauche de système electrique trahit la mise en place immédiate d'un système de vidéo-surveillance.

    Finit donc d'attendre comme à la salle de pause que l'un des gardiens autorise l'accès. Plus de course vers la benne promise ou de sauts à la hâte vers les coins les plus prometteurs. Tous déconfits, personne ne se risque à évoquer de ses souvenirs, à mettre en scène des morceaux d'une activité devenue réccurante.

    Tandis que les deux bergers allemands du vigile attachés à la cloture découvrent leur nouvelle air de travail, les "roumains" regrettent déjà leur benne métal, la remonté des précieuses férailles sous les formes les plus hétéroclytes. Plus loin, hors d'atteinte, une trace au sol rappel à Svazik cette baignoire en fonte spécialement lourde. Tout proche un des roumains beaucoup plus jeune à déjà tous compris laissant tomber au sol les sangles indispensables à l'extraction des pièces les plus lourdes.

    Coquillages et crustacés

    Comme retenu dans un périmètre de sécurité, les récupérateurs de la Parade assistent au démantelement de leur investissement social. Ce dernier alimenté de bric et de broc s'était au fil du temps considérablement raffiné. Mégid, un gamin d'une cité voisine dur et turbullant avait cassé sa carapace de méchant pour mieux récupérer. Une cafetière puis au fil du temps des vélos, un ordinateur et derrière cela tout le mythe de l'épicerie de quartier.

    Encore plus abouti, le travail de Yaël relevait de l'excellence. A l'appuie, un sens extraordinaire pour répérer parmis les monceaux de déchêts dont recèle les bennes dîtes "mêlées", le sac, le carton remfermant de véritables trésors. Présente pour cette dernière édition, Yaël prend l'évènement avec philosophie, certainement le fruit d'une fin  anticipée de longue date.

    Dans le coffre de son petit monospace mauve, entretenu au cordeau, les restes d'hier, de sa dernière plongé dans les bennes de Aix la Parade : un superbe projecteur de film. Ancien, l'appareil de marque Pathé en impose par sa fraîcheur, par le luxe de son coffret. Plein de malices, Yaël garde en elle pour toujours l'image de ses plus beaux trophés, tous le positif de sa parenthèse enchantée.

    Parmis les plus fidèles, Yaël avait pris ses habitudes au point d'apport volontaire depuis 2004 assitant à l'arrivée de la plus part des "nouveaux" , à quelques départs. Un acharné d'hier devenu aujourd'hui un occasionnel ou le contraire. Dans ce cas, Raymonde, la soixantaine bien apprêtée est spécialiste des livres, un peu comme ce trentenaire qui dès 18h00 se précipite vers la benne reservées aux papiers.

    Pour ces derniers, finit les combats de coqs pour savoir qui palpera de l'original, qui découvrira au fond d'un vieux dossier un paquet d'actions ou de buvards. Dans un mutisme de rigueur, les agents de la société privée qui à en charge la déchèterie d'Aix la Parade restent en retrait, certainement plongé dans une somme d'intérrogations. Si les récupérateurs forcaient à exercer une forme de discipline, à accepter une forme de rapport de force, qu'adviendrat-il sans eux, seuls face au caméra de vidéo-surveillance.

    °°°

    La déchetterie d'Aix-en-Provence la Parade vue depuis GoggleHeart ici : http://maps.google.fr/maps?q=impasse+des+saints+pere+aix+en+provence&oe=UTF-8&ie=UTF8&hl=fr&hq=&hnear=Chemin+des+Saints+P%C3%A8res,+Aix-en-Provence,+

    Bouches-du-Rh%C3%B4ne,+Provence-Alpes-C%C3%B4te+d'Azur&ll=43.509046,5.416155&spn=0.000446,0.001711&t=h&z=20

    Mise sous surveillance electronique de déchètterie ailleurs ici :

    A Corté (Haute-Cors) ici : http://www.corsematin.com/article/environnement/corte-dechetterie-lincivisme-sest-deja-installe

    A Millau (Aveyron) ici : http://millau.planet-aveyron.com/actualite/millau/1586-une-decheterie-sous-haute-surveillance.html

    A Peuplingues (Pas-de-Calais) ici : http://www.nordlittoral.fr/actualite/calais/Vie_locale/article_833303.shtml

    A Quimper (Finistère) ici : http://www.quimper-communaute.fr/1297864810185/0/fiche___actualite/&RH=ACCUEILAGGLO

    A Scey-sur-Saone (Haute-Saône) ici : http://blog.france3.fr/france3hautesaone/category/breve/page/41/

    A Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) ici : http://www.ladepeche.fr/article/2010/05/29/844558-Villefranche-de-Rouergue-La-dechetterie-sous-camera.html

     A Yvetot (Seine Maritime)  ici : http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:3AiTdeKzTZEJ:www.paris-normandie.fr/actu/yvetot-la-dechetterie-sous-videosurveillance+systeme+de+videosurveillance+%C3%A0+la+dechetterie&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&source=www.google.fr                                                                                 SO' PUNCHY     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :