• LE BOUT DU CHEMIN A VENELLE : UNE SERRE RAVAGEE

    Les souvenirs d'une Provence arride, non emblavée le sont notamment depuis la mise en service des différentes sections du Canal de Provence. Depuis le milieu du siècle dernier, l'entreprise hydraulique n'a eu cesse d'enrichir son réseau d'adduction d'eau jusqu'à imposer l'édifice comme un atout majeur de l'aire provençale. De cette réussite subsiste toutefois les restes d'ouvrages hors d'âge qui ne transporterons plus jamais d'eau. Au terme d'un petit chemin aux confins de la commune de Venelle, une étrange bute prête au questionnement.

    Haute de plusieurs dizaine de mètres, le tertre cache l'accès à un parcours où le chaland chemine de Venelle à Meyrargues depuis les cannaux asséchés jusqu'au ponts et aqueducs de franchissement. En surplomb de ce parcours : les restes d'une serre agricole posée sur une vaste dalle de béton semblent flotter au milieu de nul part.

    ll 002
    ll 004
    ll 006
    ll 008
    ll 010
    ll 012
    ll 019

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :