• Les pintades du coussin de Madame Brue - Partie 2

    Les pintades du coussin de Madame Brue

    Dès l’ouverture des portes à battant, les résidents rentrent par flôts dans la salle de restaurant. Sans ordre, chacun est sûre de sa destination. Ici une table à quatre convives, là-bas un espace dédié aux duos. De ces mois, de ces années passées à se côtoyer, à respecter jour après jour le plan de salle dessiné par Irène, les résidents ont créé leur univers. Comme à la porte de cette galaxie, l’étudiant cherche par tous les moyens à jouer un rôle, à faire exister son personnage.

    A l’affût, Jérome repère bientôt Madame Brue qui beugle : courroucée par l’absence de son coussin. Enjoué mais à fond, Jérome ne ménage pas ses efforts pour rendre le repas confortable. Pourtant, malgré des recherches intensives, la petite pièce de plume et de tissu aux motifs de pintades ne réapparaît pas. Trop sûre de lui, l’étudiant est comme celui qui annonce la mort d’un fils à une mère.

    Plus loin derrière les portes à battant, Irène et Grégory se délectent : Madame Brue n’a jamais eu de coussin. Très vite, les bouches mâchent, les fourchettes piquent, la viande est déchirée en autant de morceaux de sorte que chacun soit rassasié. Par rondes, les serveurs contrôlent, font le point sur la situation. Le rebus laissé dans les assiettes est observé. Ici un amas de chaire mâchée indique la fin d'une entrée pour Madame de Guédin, plus loin une assiette à été lappée jusqu’à la dernière goutte de graisse.

    Déjà, les premières sollicitations tombent comme ce manque de salière en table douze ou ce rideau à tirer en fond de salle. Comme autant d’eceuil et en bon mousse, l’étudiant amène le sel, atenue les effets du soleil. En une somme de creux vient la contemplation du devoir accompli comme autant de grammes d’entrée absorbées. Fumante, une assiette est déposée face à Madame Moolande qui fait office de chronomètre pour le service. Bien loin de ses considérations d’ancien, l’étudiant englouti en lousdé un agrume oublié la veille.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :