• Dans les hauteurs de l'Estaque, deux petites habitations sont en ruine. Organisées sur une crête, la vue sur la Méditerranée y est imprenable. Cette vision du large est certainement ce qui a séduit la propriétaire : Madame Couche. Surnommée par certain la "poupée", cette femme avait passé une partie de sa vie aux Etats-Unis.

     

    Partis là-bas avant la seconde guerre mondiale avec son mari, elle en reviendra sans le sous ni mari. Profitant d'un marché de l'immobilier très atone, Madame Couche acquiert cette petite propriété caractérisée par la présence de deux habitations. Si la vue est superbe, l'isolement est également très important d'autant plus que Madame Couche ne dispose pas d'automobile.

     

    Retirée dans son bien, Madame Couche décède vers les années 2000. Après cela nul ne viendra revendiquer la propriété pas même un oncle d'Amérique Un incendie à finit de ruiner l'une des deux bâtisses tandis qu'un couple de sans domicile fixe roumains s'est installé dans le jardin. Ayant mobilisé une caravane laissée là, construit une petite cabane, ce couple s'est implanté de façon durable sur ce petits morceau de terre oublié.

    Chez Madame Couche à l'Estaque

    Chez Madame Couche à l'Estaque

    Chez Madame Couche à l'Estaque

    Chez Madame Couche à l'Estaque

    Chez Madame Couche à l'Estaque

    Chez Madame Couche à l'Estaque


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique