• SAGA D'AUTOMNE A L'ETOILE DU SUD

     

     

     

     

     

     

    Saga d’automne

     

    à l’Étoile du Sud

     

     

     

     

     

    «Une année au fil des jours dans une résidence services à destination des personnes âgées.»

     

     

     

     

      

     

     

    SOMMAIRE

     

     

     

     

    1.  Modes et critères de sélection des résidents....page 8

     

     

    2. L’arrivée du résident à l’Étoile du Sud….page 17

     

     

    3. Un personnel hétéroclite au service de la misère humaine….page 25

     

                                                                                          

    4. Destins croisés travail et jeux à l’Étoile du Sud ….page 40

     

     

    5. Carrières et résistances à l’Étoile du Sud ….page 49

     

     

    6. La construction de rituels : l’affaire de tous….page 58

     

     

    7. Visites, les familles de résident, des joies et des peines….page 63

     

     

    8. Les «nouvelles directrices» de Madame Merlin à Charlotte ….page 72

     

     

    9. Le pèlerinage au Cabanon : une sortie très attendue….page 81

     

     

     2.

     

     

    INTRODUCTION

     

     

    Depuis les temps les plus anciens, l’étude des lieux d’habitations, des sites de regroupement des individus est utilisée comme une trame pour reconstituer l’histoire des peuples, pour mettre en évidence des groupes d’hommes sédentarisés. A ce titre, les modes d’occupation du sol par les individus reflètent le point d’avancement, de déclin comme de progrès atteint par une société. S’il est des types de cités disparues de longue date comme les citées de Grèce Antique, uniquement visibles par le prisme des historiens, les lieux de résidence contemporains apparaissent comme l’un des points d’entrée privilégié pour l’étude de groupes particuliers d’une population. 

     

    En ce sens, nous nous intéressons à une variété d’habitations spécifiques. Plus restreint en superficie unitaire qu’une cité lacustre, que les vestiges d’un village Maya : les maisons de retraite incarnent en France un mode d’habitat moderne, regroupant les individus en fonction de leur appartenance à une classe d’âges spécifique, des attributs qui s’y rapportent.

     

    Si des complexes privés permettent de constater ce phénomène à l’échelle de quartiers entiers, comparables à de petites communes françaises, nous avons choisi de nous intéresser à une forme particulière d’habitat destinée aux seules personnes âgées : les résidences de services. Celles-ci sont présentées dans la gamme de l’offre de logements construits pour un public de personnes âgées, comme correspondant aux produits les moins médicalisés et d’une certaine façon, comme les unités de vie collective se rapprochant le plus du parc de logements classique.

     

    En quelques sortes, les résidences de services sont réservées à la frange la plus valide de la catégorie de référence : les personnes âgées. Ainsi, les conditions d’accès sont règlementées par la loi qui stipule que les individus admissibles dans les résidences de services doivent «être valide ou semi valides» et précise en sus le texte, «êtres autonomes». Cette offre se distingue des établissements labélisés EHPAD au sein desquels une assistance, une veille médicale permanente est obligatoirement effective sur le site.

     

    3.

     

    En quoi l’offre médicale au sein des résidences de services est-elle différente de celle proposée dans les maisons de retraite bénéficiant du statut d’EHPAD ? Au-delà du cadre légal, sur quelles bases, selon quelles politiques commerciales les individus sont-ils considérés comme admissibles au sein des résidences de services ? Le degré de validité des individus devenus résidents a-t-il un impact sur la position sociale de ces derniers au sein de leur nouvel environnement ?

     

    Plus aboutie qu’un simple descriptif de la vie quotidienne au sein d’une résidence de services, cette publication vise à éclairer le processus de construction des représentations du profil de résident. Il s’agit de questionner les mécanismes développés par l’une de ces institutions, ses agents, ses résidents, pour mettre en scène des lieux d’habitations, définir des standards d’hébergement, ritualiser des actions, pour une population de «senior» qualifié légalement d’autonomes, de valides, de semi-valides. D’autres part, nous cherchons à mesurer le degré d’adhésion des résidents à leurs conditions de vie, à isoler des phénomènes de résistance, d’appropriation de l’institution hébergeante par ses pensionnaires.

     

    Nous le verrons dans le cadre de la résidence services étudiée, l’ensemble du quotidien est réglé par une somme de compromis, d’attitudes établies, d’évènements récurant qui représentent autant de codes, d’occasions pour chacun de manifester de sa puissance, de dévoiler ses faiblesses. Des employés historiques inventeurs de règles immuables comme l’ordonnancement du mobilier, le choix des assiettes à pains protégeant leur capital de savoir, aux résidents œuvrant à leurs mises en valeur, chacun cherche à construire à partir de rien, de si peu de chose, un contexte social favorable.

     

    Le choix de rendre des conditions de vie de ces seniors regroupés au sein d’habitations dédiées ne s’est pas imposé comme une vocation, comme la poursuite d’un travail déjà amorcé. Cuisinier de formation, je recherchai un employeur qui n’exigerait pas de moi un dévouement total, l’abandon de toute les valeurs social commune. Dans cette quête, l’Étoile du Sud s’est imposé comme une expérience dans un contexte particulier.

     

    Au fil des jours, des semaines puis des mois, je ressentais le besoin d’étudier ce que je ressentais au quotidien, de mettre en ligne les découvertes effectuées, la réalité différente à laquelle j’étais confronté. Sans inclinaison particulière pour les personnes âgée, Je découvrais comment ces derniers existent, s’adaptent dans un monde réglé sur les individus dans la fleur de l’âge

     

    4. 

    A SUIVRE 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :