• MALOUESSES VERS LE PARADIS BLANC - 5/5.

    Retrouver les 4 épisodes précédents de la saga authentique des Malouesses dans la rubrique : "Malouesse du Bidonville aux trois cliniques".

    Au domaine des Malouesses, la Polyclinique est avancée. Le projet annoncée depuis des mois a dépassé l'étape quasi invisible de la pause des jalons de propriété. L'heure est à présent au travaux intensifs de défrichage du terrain. Ainsi les bois jadis denses voir inpénétrables ne sont plus qu'un espace passablement arborrhé : partout les puissants engins de déforestation damant la végétation.

    Les aménagements entrepris à l'heure actuelle concernent principalement la zone nord du site - aux alentours et sur l'ex terrain de vélo-cross - qui selon le business plan serait rétrocédée à la commune d'Aix-en-Provence. La haut sur le plateau, des ruines sont apparues par la tonte laissant poindre en sus de la grande bastide délabrée cinq ou six habitations de taille beaucoup plus modeste. Là ou hier les VTT tournaient sous la pinède, aujourd'hui le cadre est nud. Par endroit des puits de grande profondeur afleurent en surface. Non bornés, à même le sol, les forages vieux de plusieurs centaines d'années mis au jour représentent autant de dangers mortel. Le nombre des orifices témoigne du riche passé perdu des Malouesses. Par pants entiers apparaîssent ici une allée de chêne, là-bas une série de bancoue exhumés pour une dernière ritournelle.

    Photo 160-WEB
    Photo 302-WEB

     

    Un ilot boisé persiste sur le plateau comme un attol dans la lagune. Le campground de l'Irlandais a été provisoirement épargné et avec lui quelques arbres voisins. L'antre du spécialiste des spinder - construction de maison en milieu naturelle - est devenu un banal campement de fond de chemin, de fond de chantier. A ce train, la tente, sorte de yourth moderne devrait être désertée d'ici peu comme tout les souvenirs du nomade celtique dissipés.

     

    En bas, Philippe qui a tourné pour la dernière fois les clefs d'un appartement en 1982 du côté de l'Est de la France, reste bien pésent. Cette année 2010 marque le dixième anniversaire de son établissement aux Malouesses comme le début de la fin de cette parenthèse provençale. La place aux rêveurs va devenir un lieux de travail, de soins où patients et professionnels poursuivrons la dramaturgie de l'exercice médical. Au petites histoires de Philippe, à la mémoire de Raphaël succédera le cadre aseptisé d'une aire médicale.

    Photo 304-WEB

       La grotte de Feu Raphaël

     Notre histoire complète du site des Malouesses sur Aix-la-Désenchantée (ici)

     

    A la suite :

    - "Nouvelle polyclinique : le permis de construire bientôt déposé" par Carole Barellta, La Provence 15 février 2010 : http://www.laprovence.com/article/aix-en-provence/nouvelle-polyclinique-le-permis-de-construire-bientot-depose

    - "Amis du Montaiguet et vrais ennemis de la polyclinique" par Alexandra Ducamp, La Provence 7 janvier 2010 : http://www.laprovence.com/article/aix-en-provence/amis-du-montaiguet-et-vrais-ennemis-de-la-polyclinique

    - "Le transfert de la polyclinique adopté malgré de vives protestation" par Carole Barletta, La Provence 4 novembre 2009 : http://www.laprovence.com/article/aix-en-provence/transfert-de-la-polyclinique-la-majorite-signe-lordonnance


  • Commentaires

    1
    Montaiguiste
    Samedi 24 Avril 2010 à 19:38
    Bonjour,
    j'ai eu le plaisir de trouver par hasard votre blog, que je trouve très interessant,
    je souhaiterai néanmoins vous poser encore quelques questions par e-mail (par souci de discrétion), mais n'ayant pas trouver votre adresse sur le blog je me permet de vous laisser mon e-mail sur ce post, de manière à ce que vous puissiez me contacter.

    J'espère que vous pourrez me répondre, je vous en remercie d'avance.
    Mon adresse : scaniasp@hotmail.fr
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :