• Enjambant, l'Arc, le Pont de Bayeux permet de relier la commune de Meyreuil à la Nationale7. Rarement tumultueuses, les eaux de l'Arc se perdent dans une végétation luxuriante. En descendant vers la berge, une partie du pont apparaît comme ensevelit par la terre descendue de la route. Plus lin, un tubon tagué permet de passer sous la route vers les pâtures de l'agréable Château de la Saurine.

    Les dessous du Pont de Bayeux à Meyreuil

    Les dessous du Pont de Bayeux à Meyreuil

    Les dessous du Pont de Bayeux à Meyreuil

    Les dessous du Pont de Bayeux à Meyreuil

    Les dessous du Pont de Bayeux à Meyreuil

    Les dessous du Pont de Bayeux à Meyreuil


    votre commentaire
  • Au bord de la rivière l'Arc, à proximité immédiate d'un parcours de jogging amenagé, un campement d'infortune fraîchement déserté marque par son état de dégradation. Une tente Quéchua encore formée trone en surplomb d'un tas de déchets restes de semaines, de mois, d'années d'occupation. Face à la rivière qui n'est qu'à quelques mètres, un meuble pourris contient quelques ustensiles de cuisine laissant poindre l'organisation de cette habitation en plein-air.

    De leur position, les occupants pouvaient voir passer, comme dans un métro, une foule de gens pressés, s'efforçant à maintenir leur galbe. De l'autre côté de la passerelle sur l'Arc l'accès à la ville avec sur le chemin ce qui semble être une dépendance du squat : une vieille remorque foraine démantelée qui à présent fait office de poubelles.

    apperçue sur la passerelle
    ruinaxe
    inoccupée
    côté cuisine face à l'Arc qu'il devait faire froid
    restes broyusse
    passage sur l'eau
    ceuci n'est pas une condstruction mais une remorque foraine dévastée
    le long de la berge une tente et son campement dévasrté
    stand ouvert
    plus de poulets des déchêts

    votre commentaire
  • Lorsque l'autoroute passe, c'est un immense mur qui est posé. Depuis la fin des années 1970, l'autoroute "du Sud" scinde la partie sud de la commune aixoise. Sur le tracé d'origine, dans le secteur compris entre le Pont des trois-Sautets et le Pont de l'Arc, peu d'expropriation afférent à des propriétés bâties ont été éxécutés.

    En effet, ce secteur correspondant aux berges de l'Arc constituait une zone humide avec quelques champs et des espaces plus marécageux redoutés pour leur population de moustiques. Seules quelques modestes fermes furent détruitent ou en partie aliénées. A l'exemple, la ruine se trouvant au quartier des Infirmerie, face à l'Hôtel Ibis, est un avatar de cette entreprise de voirie.

    Tandis que la chaussée fût coulée, les terrains agricoles devinrent constructibles donnant naissance au plus vaste quartier résidentiel vertical de la ville. Une quinzaine de copropriétés se sont partagé ces nouveaux espaces viabilisés ainsi que deux hôtels de l'enseigne Novotel dont l'un, Novotel Beaumanoir, se retrouvera ensseré dans une résidence.

    Si les voies de desserte étaient à l'origine toutes communales, un certains nombre ont été privatisées. En dehors de rares cas, la plupart des transformations relèvent de prévarication soit une appropriation illégale de l'espace publique. Dans les entrailles de cet ensemble, l'autoroute se développe avec ses murs, ses équipements, ses accès de service. Alors que des ponts enjambent les chaussées, dessous ce sont des tunnels qui laissent passer les eaux qui coulent en ruisseaux au travers des résidences pour se jetter, au-delà de l'autoroute, dans l'Arc.

    allée de maintenance du mur
    closed acces
    début tubon
    déchet rouillé un vieux siège vers
    derrière le mur les véhicules en partance pour le sud
    frontière Esc
    parcelle isolée entre chaussée et Arc
    qu'est ce donc
    réseau escota taguée
    sous l'autoroute pied dans l'eau et tunnel en fer avec ses boulons style Tour Eiffel
    final portail interne
    tubon
    un abris pour chat à quelques mètre de l'autoroute presque innaccessible qui a édifier cet étrange
    sous l'autoroute pied dans l'eau et tunnel en fer avec ses boulons style Tour Eiffel

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique