• UNE MARQUISE DES ANGES : MADAME DE GUEYDAN

    Le Golf d'Aix-Marseille basé dans la Zone d'Activité d'Aix-les-Milles n'en finit pas de repousser ses limites. Etablit en ces lieux durant la Belle époque, en 1935 - le premier parcours de Golf en France fut  inauguré à Pau en 1856 -, ce repère de quelques 700 membres accueille des golfeurs de tous niveaux. Les pierres du Domaine de Riquetti confère à la propriété golfique un caractère authentique. Cette bâtisse, qui fut un temps la propriété de la célèbre famille aixoise "Riquetti de Mirabeau", a été édifiée à partir du XVIème siècle comme le point d'orgue de ce bout de campagne bourgeoise.

    C'est à l'initiative de golfeurs marseillais et aixois notamment Louis Ghintra, privés de terrain de jeux dans le département des Bouches-du-Rhône, que l'on doit la mise en green de ce morceau de verdure millois. L'architecte retenu pour réaliser le terrain de sport est un anglais : Peter Gonnon. Ce dernier reste une référence dans ce type de projet avec notamment comme carte de visite le très chic Golf de la Villa d'Este du côté du Lac de Côme (1926) ou encore celui plus proche de la Bastide du Roy à Biot (1930).

    Si le nombre de trous reste limité à 9 à la livraison du complexe, dès 1948 les joueurs peuvent réaliser un parcours à 13 trous puis, à partir de 1954 à 18 trous. Du reste, la révolution la plus visible reste l'arrivée de la zone industrielle à partir des années 1970 qui correspond à la fin de l'union entre villes et industries. La cité aixoise ne fait pas exception et se déleste des usines, des outils industriels installés en centre-ville. La Gare de marchandises en 1974 est l'une des première à immigrer vers la vaste plaine des Milles suivit de près par de nombreux établissements comme la Quincaillerie Aixoise ou encore les Biscottes Roger. Pour Pierre Sarret, Pdg de la célèbre fabrique de biscottes en 1974 "il apparaissait impossible de songer à rester Place des tanneurs - en centre ville d'Aix -, encore moins à envisager la moindre extension : les accès pour les camions devenaient de plus en plus difficiles, les nuisances causées par notre activité commençaient à poser quelques problèmes et provoquaient ici ou là des plaintes de voisinage  - op. loc. Il était une fois le Pôle d'activités d'Aix-en-Provence, J.-P. Kechissoglu (dir.), Edisud, 2003. 

    L'image de l'âtre bourgeois fréquenté jadis par la famille éponyme au célèbre Cours à Carosse aixois est sonnée. Avec le succès de la Zone Industrielle d'Aix-les-Milles, les cheminées d'usines se rapprochent et un mouvement pendulaire de véhicules, chaque jour plus fort, enssere le domaine - 38 000 véhicules jours sur la RD9 rapport Conseil Général du 27 octobre 2006. A l'arrivée des industries succède l'établissement de bureaux par secteur entier dans la zone d'activité. Des rues sortent de terre là ou des chemins de dessertes boueux assuraient autrefois la liaison entre fermes et bastides.

    Dans le secteur Pichaury, le Golf d'Aix-Marseille est entouré de ces pôles de bureaux. Un hôtel dans le même état d'esprit est même venu renforcer le dispositif. Pourtant, bien à l'abris des dunes, des creux imaginés par Gonnon, les joueurs continuent à travailler leur handicap, à tisser du lien social de qualité. Comme un mutant, le quartier de la Duranne sort de terre de l'autre côté de la Départementale 9 assurant au secteur une prospérité, une densité d'activité improbable.

    Non loin du Golf d'Aix-Marseille,  les restes de la Ferme de la Robole sont exploités comme plateau d'entrainement de Maître chien : ici on dispense des formations d'Agent Cynophile de sécurité. L'éducateur canin présent sur place depuis une vingtaine d'années assure les prestations encadrées par le très puissant Lycée Agricole de Valabre. Bien que distant de plusieurs kilomètres, l'étalissement est un peu chez lui à la Robole. Il faut dire que pour ce dernier, la Robole n'est qu'un reflux d'un héritrage reçu en l'an 1882.

    En effet, c'est  à cette date que la Marquise de Gueydan, Joséphine de son prénom légua le Domaine de Valabre à la ville de Gardanne afin d'y réaliser une école d'apprentissage aux métiers agricoles. A cet époque, le département ne dipose pas d'une telle infrastructure et c'est donc en héritage que le Lycée va être créé. Dans un premier temps, les élèves se rendront au Château de Valabre, anciennement nommé Château de Gueidan - actuel Centre de la Sécurité Civiles - pour acquérir du savoir en terme d'élevage ou d' agriculture. Plus tard, en 1963, le Château errigé à partir de 1683 est laissé à l'abandon au profit des terres de la Marquise sur lesquels l'actuel Lycée est construit. 

    Les soeurs de Geydan
    en salle de musique

    Par la suite, le Château de Valabre est confié à la Sécurité Civile tandis que d'autre legs sont récoltés. La Ferme de la Robole est ainsi donnée par son propriétaire à la Ville d'Aix-en-Provence dans les années 1980. Le cadeau est de taille avec d'une part une grande bâtisse d'exploitation et d'autre part, un ensemble de terres. Ces dernières ayant traversées le temps se retrouvent êtres les voisines d'entreprises au caractère industriel. Loin est le temps ou les bourgeois venus du centre-ville se risquaient jusqu'au Milles pour l'achat d'un porc ou d'un agneau.

    Quelques chiens abois tandis que d'autres sont évalués sur le parcours d'agilité. Le Maître chien inspecte, regarde, conseille les candidats à l'habilitation d'Agent cynophyle. Pourtant depuis quelques temps le coeur n'y est plus. L'Educateur canin sait le départ proche. Bientôt, le cadre des ruines de la Robole ne sera plus qu'un morceau du Golf d'Aix-Marselle, une parcelle à harmoniser avec l'oeuvre de Gonnon.  La Mairie d'Aix-en-Provence a en effet  cédée au golf le lègue reçu.

    Plus d'info sur l'Histoire de Valabre et des Photos ici : http://www.valabre.com/joom09/index.php?option=com_content&view=article&id=363&Itemid=59&87414562dbdc5bbd1febc6af0dc28319=1fe64275c5c0b44f187d

    93a70385ee73


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :