• MAS AGRICOLE FRUITIER ISOLE EN BORD DE ROUTE AUX PORTES DE CAVAILLON

    Lorsque le bourg devient ville, les routes se meuvent en rocades aux abords de la cité par là formalisée. A Cavaillon, l'autoroute toute proche a offert un élément de choix dans ce dispositif. Au long de l'une de ses voies d'accès, là où le camioneur casse la croute, un mas agricole marque par son délabrement. Très vaste, la demeure de pierres était à vocation fruitière.

    Partout, entre les gravats restes de toiture, des indices. Ici un amas de cagettes, plus loin les restes de logements organisés en ilots dans le mas comme autant de saisonniers qui y ont séjourné. Très délabrés, l'intérieur comme l'exterieur sont exangues, poussé à la limite de leur humanité.

    Alors qu'au-delà des fossés anti-rums, le flôt de véhicules est régulier, une famille hollandaise improvise une halte côté verger.

    bibliothèque
    bois mobile
    escaliers couloirs
    entrée stylisée
    dépendances plus intègre
    ceux d'en face
    caisses et cagettes
    éventré
    positivisme
    rangements
    restes locataires
    restes carbonés
    remise du côté

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :