• PERSPECTIVES IMMOBILIERES A AIX : LA OU LE TEMPS LONG GAGNE

     

    Alors que les beaux jours arrivent, des nués d´ouvriers s´apprétent a passer l´été sur l´un des nombreux chantiers aixois. En effet tandis que les projecteurs seront dirigé sur le centre historique, un morceau entier de ville emergera. Invisible, cet énorme dossier se décline dans une multitude de projets. A la source de cette activité, les jeux successifs des plans locaux d´occupation des sols, leur révisions.

     

    Disposant de temps, bien informés, des entreprises, parfois des particuliers ont su jours apres jours pousser leurs pions jusqu´a voir poindre les grands jours. Ce jeu d´échec urbain se joue dans le sud de la ville d´Aix-en-Provence, plus spécifiquement dans l´axe positionné entre le centre commerciale de la Pioline, les quartiers du Pigeonet, de Saint-Mitres et du Pont-de-l´Arc.

     

    Les limites du projet parfois évoqué sous le générique de "Quartier Valcros" sont a l´ouest le Quartier du Jas-de-Bouffan depuis le secteur de la Grande Thumine, des Trois Cypres jusquá la Fondation Vasarély. Au sud de la Zone commerciale de la Pioline jusqu´au Quartier du Pont de l´Arc. Afin d´appréhender le phénomene plus en avant, revenons un instant sur l´extension prodigigieuse de la cité aixoise a partir des années 1960.

     

    A l´époque, la ville a besoin de logements notamment pour absorber les populations venues d´Algérie mais ausi ceux qui battisent la ville. Les Quartiers du Jas de Boufan, d´Encagnane sortent de terre sous forme de programmes et par la les bastides, paysage de Cézane, de Picasso cédent la place a des ensembles d´habitations collectives.

     

    Au fil du temps, l´architecture des immeubles tend vers la résidence tandis que la hauteur des tours est limitée a cinq ou six étages. Les bátiments les plus anciens au noms de mois révolutionaires, thermidor, ou de crustacés deviennent pieces de musée posés face a de véritables résidences parfois luxueuses. Aucune fin a cet élan ne semble avoir été programmée meme si des obstacles artificiels ont un temps stoppé l´hardeur des batisseurs.

     

    Ainsi, au-dela de la chaussée d´autoroute, les terrains avaient été reservé a un habitat espacé garantie par une shon conséquente – limitation du droit a batir. Le paysage se décline logiquement en quelques mas et autres propriétés véritables modeles réduits de ce que fut la campagne autour de la cité aixoise. Pourtant, les planificateurs pour certains présents depuis la livraison des premieres tours de l´emsemble d´Encagnane, prospectent, investissent depuis des années dans l´attente de la poursuites des opérations qui semble pour eux comme une évidence.

    Au Four d´Eyglun

    Le secteur du Four d´Eyglun est le secteur le plus aboutie en terme d´ouvrages dans la vaste zone de référence. Positionné comme le trait d´union entre "l´ancien Jas"et le "le nouveau Jas" ce secteur est presque achevé avec un ensenble de résidences autour de l´Église de Saint Mitre jusqu´aux arriere du supermarcher Casino. Le centre commerciale a put s´étendre au fil des ans avec un modestes centre autos, le reste des terrains allentour est revenu aux lotisseurs. Plus haut, les derniers batiment plongent dans un vaste bassin de rétention qui peine a dissimuler les reste d´un ruisseau dont chacun préfere oublier les potentialités de crues.

    Au bord de l´autoroute faisant face a l´imposant complexe du Crédit Agricole, tres visionnaire, le Four d´Eyglun batisse un temps classée est devenue un ensemble immobilier. De l´autre coté de l´autoroute, le paisible quartier de l´Impasse des San Pere pourrait avoir des réveils douloureux, le domaine des Esprits vaste de plusieurs hectares, jadis propriété de Charles Trenet puis de son compagnon, a été acquis par un groupe d´investisseur pour...moins de 300 000 euros.

     

     

    A l´Ensolleillé,

     

    Visionnaires, les investisseurs ont longtemps caché leurs trésors amassés tels des reliques sur la route du Grall. Dans cette perspective, la société Érrilia propriétaire du Domaine en ruine de la Cayat, en arriere-plan de la Route des Milles patiente tandis que Canton7 entité a la solde du groupe Nexcity construit, enfin. Il ságit d´un imposant ensemble de bureaux sis Impasse des Pibouls sur les restes d´un hotel de luxe – prolongement de la Route des Milles.

    Au fond de cette impasse, les anciens locaux des Services de l´Équipement restent l´objet de toutes les convoitisent meme si l´administration souffre en secret. En effet, la vénérable descendante des Pont et Chaussée n´a jamais signifié ou cadastré son site de l´Ensolleillé pourtant pourvu de nombreux bureaux, d´une maison d´habitation et meme plus exotique d´un cour de tennis. A propos de l´imposant transformateur electrique contigue au bateau phantome de la DDE, sont transfert reste suspendu a une hypothétique connexion du secteur avec les terrains situés a l´arriere de la Fondation Vasarély.

     

    A Vasarély,

     

    La fondation du célebre peintre platicien hongrois est a n´en point douter l´un des sites les plus exeptionnel de la ville. Son emplacement entre les voies de l´autoroute a tout le moins de ce qu íl convient d´envisager comme une rocade, et le quartier du Jas de Bouffan a longtemps intérrogé l´inconscient populaire.

     

    A l´heure actuelle pourtant, l´imposante oeuvre que constitue la fondation tout entiere est a la porte du nouveau quartier de Valcros. Si le projet de Conservatoire, juste derriere le musée, a été sabandonné, les terrains laissés en friches par la Commune d´Aix et Réseau ferré de France vont a terme représenter de tres rentables investissements .

     

    Juste derriere l´autoroute, coté sud, la bastide Lou Deven qui fut la propriété d´un célebre peintre aixois a été acquise récemment par la collectivité qui a sciemment fermé les yeux sur la dégradation da la batisse jusqu´a déclarer finallement celle-ci inapte a la restauration. Le terrain est déja reservé sous le générique de ZAC de la Constance.

     

    Au Club Hyppique

     

    Dans le quartier, les béton-euros coulent a flot jusqu´a acter de l´ouverture d´une sortie d´autoroute spécialement dédiée actuellement en construction. De l´autre coté du Pont de l´autoroute, Avenue du Club hyppique la tension est a son comble. L´investisseur aixois Monsieur Groscollas est dans la place assurant la transition entre la concession Citroen sortante, transférée sur les Pépinieres de l´État quartier de la Pioline elle-meme démentellée, pour un supermarcher Edouard Leclerc entrant.

     

    Si les habitants de l´Avenue peuvent donc bientot compter sur la présence d´un Leclerc, un projet beaucoup plus imposant est programmé dans le secteur. En face du futur centre commercial, le champs actuellement cultivé en serres va etre arasé pour acceuillir un ensenble de quatre tours chacunes haute de neuf étages, ce qui sera remarquable pour la ville. Voisin direct, le Club Hyppique jadis si pittoresque apparait comme le dernier des robinsons sur l´avenue au nom éponyme.

     

    Sur la Route des Milles

     

    Dans l´avenue parraléle qui va du Pont-de-l´Arc a la Pioline, des pans entiers du projet sont déja hors de terre. Dés la sortie du Pont de l´Arc, a l´Armuliére, les habitants luttent contres l´extension de la route tandis que 200 logements ont poussés en face le long de la route. Sur cet axe entre la Résidence de la Parade et la Nativité, les terrains ont toujours fait l´objet de spéculations depuis la création de la Parade par un groupe d´aixois associés avec quelques personnes des Alpes, jusqu´au démentellement plus récent de l´hyppodrome de la famille Savon au profit de la résidence a la meme consonnance. Un peu plus a l´Ouest seul un capitaine au long cour refuse de céder :  sa bastide est a présent enfermée dans les nouvelles résidence.

     

    Au Pont de l´Arc

     

    Sur la Route de Luynes se concentre les éléments institutionnels du dispositifs. Le plus connu est sans nul doute la polyclinique, projet du Docteur Lacoste installé sur le Domaine des Bornes. Initié depuis une dizaine d´années l´infrastructure médicale est un serpent de mer que certain envisagent comme un leur dont la finalité serait l´errection d´un vaste lotissement en lieu et place du programme initial.

     

    Plus loin en direction de Luynes, la Sacogiva est maitre d´oeuvre de part et d´autre de la chaussée. Sur les ruines de la Discothéque le Rétro25 des permis de construire, en face de profondes fondations annonces de nouvelles résidences.

     

    Au bord de l´Arc, apres le complexe acrobranche, le Creps sera bientot riverain de la Faculté d´Economie présenté l´année derniere par la Communauté de commune et les acteurs engagés dans ce gigantesque projet. En interraction avec l´arbitrage sur le financement des universités admises comme prioritaires, le collossale chantier est comme la perle de l´extension vers le sud de la cité. Outre le pont sur l´Arc prévu entre l´Université et la ville, le vieux Silo de la coopérative de Blé d´Aix sera comme une embléme. Présenté au siege, de la société d´economie mixte de la Communauté de commune  - semepea - , sur une belle plaquette, l´imposante relique agricole est vendue a la découpe en somptueux appartements  de luxe.


  • Commentaires

    1
    Max Céline
    Lundi 10 Juin 2013 à 19:51
    Salut on s'est rencontrés au domaine des bornes ce soir j'étais avec mon fils et mon dobermann. Je vais lire ton site avec intérêt. Bonne soirée à bientôt peut être à l'occasion d'une balade. Max
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :